Accrétion

En Géologie
Accrétion c'est l'accroissement de volume d'un corps par apport de matière extérieure.
  • La formation de plaque océanique est appelée l’accrétion océanique.
  • Un prisme d’accrétion est formé par l'accumulation de sédiment dans la zone de subduction.

L'’accrétion désigne la constitution et l'accroissement d'un corps, d'une structure ou d'un objet par apport ou agglomération de matière, généralement en surface ou en périphérie de celui-ci.

En astronomie

L'accrétion désigne la capture de matière par un astre sous l'effet de la gravitation. L'accrétion a lieu dans de nombreux contextes astrophysiques, lorsqu'un objet compact est situé dans un environnement de matière diffuse, notamment :

  • les planètes en formation ;
  • les novae ;
  • les trous noirs, en particulier dans les noyaux actifs de galaxies.

En physique
L'accrétion transforme l'énergie mécanique du système objet-matière en énergie thermique (chaleur) et, par voie de conséquence, en rayonnement. Deux phénomènes concourent à libérer cette énergie :
  • la matière orbitant autour de l'étoile est freinée par des processus dissipatifs (par ex. viscosité turbulente) et finit par tomber sur l'objet compact ; cette perte d'énergie potentielle se traduit par un chauffage de la matière.
  • au moment de sa chute sur l'objet compact la matière perd une grande partie de son énergie cinétique de chute ; ce phénomène libère cette énergie sous forme thermique.

Le type de rayonnement émis lors de l'accrétion dépend de l'ordre de grandeur du taux d'accrétion (masse accrétée par unité de temps) et de la gravité. Les étoiles jeunes de type solaire, dont le champ de gravité est modéré, dégagent généralement un excès infrarouge lié au freinage de la matière et un excès ultraviolet lié à la chute de la matière sur la surface de l'étoile. L'accrétion autour des trous noirs dégage essentiellement des rayons X et gamma en raison de la forte gravité qu'ils génèrent.

L’accrétion s'emploie pour décrire la formation d’un disque de gaz et parfois aussi de poussières autour d’un astre, en général compact comme une naine blanche, une étoile à neutrons ou un trou noir dans un système binaire. Ce dernier est constitué d’une étoile dont de la matière est arrachée par les forces de marée de l’astre compact, et qui forme alors un disque d’accrétion en tombant sur cet astre.

Source wikipédia

» Glossaire de la médiathèque EDUCMAD

Skip Nouvelle version

Nouvelle version

Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie