S.V.T. 1ère A - Biologie - Production primaire au niveau des plantes vertes

Les lichens autotrophes

Les Lichens autotrophes et hétérotrophes

 

 

 

AUTOTROPHIE - HETEROTROPHIE

 

 

 

 

 

 

Végétaux très communs, les lichens colonisent de nombreux milieux, jusqu'aux plus inhospitaliers. L'analyse d'une coupe
microscopique pratiquée dans un lichen révèle qu'il est constitué de l'association d'une algue verte et d'un champignon.

 

 

 

Un lichen est un végétal autotrophe, unissant en symbiose une algue et un champignon : les cellules chlorophylliennes de l'algue synthétisent la matière organique à partir de composés minéraux, alors que les cellules hétérotrophes du champignon accroissent l'apport en eau et en ions de l'ensemble.

Cette interdépendance entre autotrophie et hétérotrophie, observée ici à l'échelle de l'organisme, se retrouve à l'échelle de la biosphère.

 


Last modified: Friday, 8 January 2016, 7:54 AM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie