Première année

Chapitre 1: GÉNÉRALITÉ DU DESSIN

1- DESCRIPTION D’UN DESSIN

1.1-    Définition

Le dessin est une technique et un art consistant à représenter visuellement, en deux dimensions, personnages, paysages, objets ou idées, par des formes et des contours, en excluant a priori la couleur. Le mot s'écrit indifféremment : dessein ou dessin, impliquant la notion d'intention, de projet, jusqu'au XVIIe siècle. Le dessin est un des premiers moyens d'expression de l'humanité, il peut être très simple ou revêtir des formes extrêmement complexes.

1.2-    But d’un dessin technique 

Le dessin technique a pour objet de représenter des systèmes de toute nature : mécanique, électrique, électromécanique, électronique, pneumatique, hydraulique, architecture, urbanisme etc.

1.3-    L’histoire du dessin 

Le dessin a des origines aussi floues et anciennes que les premières peintures rupestres de la Préhistoire. L’histoire, et donc la technique du dessin, évolue avec les supports et les outils. Les hommes préhistoriques dessinent sur des parois, sur des roches, des os, en utilisant d’une part l’incision et d’autre part les pigments colorés appliqués au moyen d’outils rudimentaires. Le dessin plus proche des conceptions actuelles apparaît avec les supports tels que le papyrus, le parchemin, puis le papier, et les outils de traçage comme le calame (roseau), la plume d’oiseau taillée. En Orient prédomine le pinceau. Les Romains utilisent les pointes de métal, ancêtres de la mine de crayon moderne sur un support préparé, enduit d'un mélange, généralement constitué de pigments, de blanc d’Espagne, de gomme arabique et de poudre d’os.

Dès le Moyen Âge les artistes tracent les grandes lignes de ce qui sera leur œuvre avant de la commencer ou présentent leurs esquisses à d’éventuels clients. Le mot dessin est tiré de dessigner, avec l'influence de l'italien disegno signifiant représentation graphique (1444). Le terme italien signifiait à la fois la pratique, et le projet ou intention. Ce double sens a été conservé avec le mot français dessein. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle, vers 1750, que le champ sémantique évolue, dessin (sans e après ss) ne signifiant plus que la mise en forme. Le sens de projet ou de conception a été conservé dans le terme anglais design, qui vient de l'italien designo et du français dessein.

Le XVIIe siècle est une période de grands développements pour le dessin, puisque de nouvelles techniques sont élaborées par des artistes de renom, tels Poussin ou Rembrandt. Dans le monde moderne, on assiste à l’avènement de la bande dessinée et aux avancées techniques qui permettent au dessin de poursuivre son évolution.

1.4-    Les différentes formes du dessin

Dans ce cours, on s’intéresse au dessin industriel.

Le dessin industriel est une sorte de langage, il respecte donc des règles et des conventions pour éviter les interprétations divergentes et en faciliter la compréhension.

1.5-    Définition d’un dessin technique ou industriel 

Le dessin technique, manuel ou assisté par ordinateur (DAO, CAO) est un moyen de communication privilégié entre les ingénieurs, les techniciens, les opérateurs, les clients, les fournisseurs, etc. Il est présent dans toutes les activités de l’entreprise : aux bureaux d’études (BE), en phase de conception aux bureaux des méthodes (BM), lors de la préparation à la fabrication dans les ateliers, dans les services commerciaux, de la maintenance, de la documentation, etc. Il est soumis à des règles normalisées définit par l’organisation international de normalisation (comme exemple : ISO : International Standard Organisation)

La vision dans l’espace, c'est-à-dire la capacité à voir ou imaginer un objet à trois dimensions dans l’espace, est une formidable aide à la création pour l’esprit et le cerveau humain. Cette qualité fondamentale n’est pas un don du ciel, elle doit être travaillée, développée et cultivée par des exercices graphiques répétés et suffisamment nombreux. L’apprentissage du dessin industriel permet d’acquérir cette vision.

1.6-    Description d’un dessin technique 

Un dessin technique est décrit par l’ensemble des éléments géométriques, tels que les:

             

  Signification de représentation des éléments géométriques sur un objet dessiné

Dans la représentation d’un dessin industriel, on ne dessine pas un objet en couleur, mais on s’intéresse seulement à sa forme et sa dimension. En effet, on dessine un objet par une ou plusieurs vues.

Exemple 

Soit une image de marteau à représenter en dessin technique :

Transformation :

         En transformant l’image en dessin, on trouve ici quelques éléments géométriques, comme les parallélogrammes, l'ellipse et le rectangle. En A, on a un "dessin en perspective" de la tête du marteau et en B, un "dessin de détail" de la tête de ce marteau (A).

En détaillant les surfaces vues (Exemple : la face 2), on remarque que les formes des éléments géométriques changent. C’est-à-dire, la forme parallélogramme (en A) devient rectangle (en B). Tout cela permet d'avoir plus de précisions sur la fabrication de cette tête de marteau.

Il y a des contours cachés (trous elliptiques) sur la tête de ce marteau et sur l’autre face. On va les représenter par des petits segments d’une droite (trait interrompu). Donc, les vues des surfaces (face 1) et (face 2) à la figure B deviennent comme ci-après (C) :

Figure 2: Dessin de détail d’une tête de marteau

 

Last modified: Thursday, 21 July 2016, 10:59 AM
Skip En construction

En construction