Première année

Chapitre 4: MODE ET NORME DE REPRÉSENTATION

4- PERSPECTIVE CAVALIÈRE

4.1-    Perspective 

Une vue en perspective permet de comprendre rapidement les formes et l’aspect tridimensionnel général d’un objet.

Il existe plusieurs types de perspective, telles que : la perspective cavalière, la perspective axonométrique, la perspective conique, …etc.

En dessin technique, une perspective parallèle (perspective axonométrique ou perspective cavalière) est une forme de représentation en dimension deux d'objets en dimension trois qui a pour objectif de conserver l'impression de volume ou de relief. Appelée aussi parfois perspective rapide ou perspective artificielle, elle est différente de la perspective conique et ne représente pas ce que l’œil voit réellement : en particulier les parallèles restent représentées par des parallèles et les distances ne sont pas réduites par l'éloignement. On peut la considérer comme une perspective conique ou centrale dont le centre aurait été envoyé à l'infini, c'est-à-dire loin de l'objet observé.

Un dessin en perspective parallèle est le résultat d'une projection sur un plan, parallèlement à une direction donnée.

En dessin technique, on s’intéresse surtout aux perspectives cavalières et axonométriques (perspective isométrique, perspective mimétique et perspective tri-métrique).

4.2-    Perspective Cavalière 

C’est la représentation oblique d’un objet projeté dans un plan de projection (figure : 25). Tous les éléments (droites, cercles…) situés parallèlement au plan de projection se projettent en vraie grandeur.

Figure 25: Projection oblique

Application

Tous les autres éléments sont déformés. En général, on adopte les valeurs suivantes : Angle de fuite : α = 45° (à gauche ou à droite), Coefficient de réduction des fuyantes : K = 0,5

X et Z : dimension en vraie grandeur

Y : dimension multipliée par K

Last modified: Tuesday, 12 July 2016, 8:45 AM
Skip En construction

En construction