Deuxième année

2_Définition

Résistance Des Matériaux   -  2ème année

Chapitre I : Notion sur la RDM

2-    Définition de la RDM 

La RDM est l’étude de l’équilibre externe et interne des solides constituant les constructions ou les mécanismes. Exemples : l’étude de chaque pièce qui constitue l’automobile, de chaque composant d’une machine tour, de chaque élément constituant un pont.

La RDM étudie les conditions d’équilibre afin que le solide supporte les forces auxquelles il est soumis dans les meilleures des conditions de sécurité d’économie et d’esthétique, tout en satisfaisant aux contraintes suivantes :

·                     Résistance : le solide doit pouvoir supporter et transmettre les charges externes qui lui sont imposées;

·                     Rigidité : le solide ne doit pas subir de déformation excessive lorsqu'elle est sollicitée

·                    Stabilité : le solide ne doit pas flamber

·                    Endurance : résistance à la fatigue dans le cas d'un chargement répété

·                    Résilience : résistance aux chocs ou aux chargements dynamiques

Alors, la RDM est aussi la recherche des valeurs de contrainte et des déformations subies par un solide soumis à un système de force extérieure.

 

Figure n°03 : Étude de la déformation en RDM

 

Tout ceci implique que l’étude de la RDM est très utile et indispensable pour les fabrications mécaniques et les constructions mécaniques, car il assure qu’on utilise une quantité minimale de matériau, tout en satisfaisant aux contraintes de la pièce, qui sont : la résistance, la rigidité, la stabilité, l’endurance et la résilience.

Last modified: Monday, 30 November 2015, 9:32 AM
Skip En construction

En construction