S.V.T. Seconde Géologie - Minéralogie

Saphir bleu de Andranondambo (html)

URL source du document

 URL à modifier (clic droit de la souris)

 Document

 

 

Tranomaro en 1991  >>

Division géographique

Nous distinguerons:

1 Le massif volcanique de l'Androy, il est recouvert de bush épineux et des prairies.

2 La sone gneissique de l'Androy Mandraréen, domaine des plaines et collines, de rares zones de savane sur sol de terrerouges à carapace calcaire.

L'altitude y varie de 600 mètres sur les collines à 250 mètres dans les fonds.

3 Le versant ouest des hautes chaînes

Anosyennes dont les sommets s'étagent entre 1500 et 2000 mètres. C'est un domaine de prairies. Divisions géologiques.

1 Les schistes cristallins. Gneiss à diopside, gneiss syénitiques, injections artéritiques oeillées, gneiss à cordiérite, etc.

2 Les roches éruptives anciennes.

Pegmatites, Dissogénites, granites ésiriens, charnockites, granites kalambatréens, granites tardifs.

3 Les roches éruptives récentes. (Massif volcanique de l'Androy )

a) A la base, une épaisse série basaltiques subhorizontale.

b) Des dykes basaltiques.

c) Une épaisse série supérieure rhyolitique

subhorizontale.

d) Des dykes rhyolitiques.

4 Les formations récentes.

Si l'on excepte les sables roux, les formations récentes n'ont qu'un très faible développement.

Il faut citer les plaines alluviales d'Androtsy, d'Esira, de Sangoria et de Pisopiso.

Une carapace calcaire notable recouvre une grande partie de la région.

Sur la route de Andranondambo

 

 

 

 

Marbre dolomitique métamorphisé.

Marbre dolomitique métamorphisé.

A proximité de Andranondambo

Les granites anosyens sont considérés comme synorogènes,

éocambriens formés dans les séries androyennes auxquelles

un age supérieur à 2400 MA. est attribué.

Les granites ésiriens présentent des écrasements d'intensité très

variables qui leur confèrent souvent un faciès gneissique.

Il y a parfois passage aux orthogneiss. La foliation générale est

subméridienne.

Le gisement de Andranondambo fut exploité industriellement depuis 1993 et fut quasiment

abandonné quelques années plus tard. En fait, il est très difficile d'exploiter le saphir directement

dans la roche-mère, parce que le corindon n'y est pas assez concentré. De plus, la dureté de la

roche rend son exploitation coûteuse.

 

 

 

 

 

 

 


Last modified: Wednesday, 10 August 2016, 3:11 PM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie