S.V.T. Seconde Géologie - Minéralogie

Saphir bleu de Sakalama (html)

URL source du document

URL à modifierc (clic droit de la souris)

 Document

 

 

SAKALAMA

Sakalama est situé en pays Bara. Cette tribu du centre sud de Madagascar fut à l'origine de nombreuses luttes, de razzias entre ses membres qui se disputèrent la domination de la région durant les siècles précédents.

Leurs velléités dominatrices les poussèrent à attaquer les tribus voisines, notamment celles situées au sud de leur région.

La nature à conduit les Bara à devenir pasteurs et aussi de solides marcheurs armés.

C'est ainsi que, lorsqu'un homme devient adulte, la coutume exige qu'il marque ce passage par le vol de zébus afin qu'il prouve son courage. Ainsi il pourra se marier.

Le vol de bœufs est une activité courante chez les Bara qui sont réputés pour cela. Il faut dire qu'ils ne sont pas seuls à la pratiquer, car ce travail peut être considéré comme un sport national.

 

 

 

Les voleurs de zébus sont appelés malasy.

Suite aux découvertes de pierres précieuses sur leur territoire, une partie d'entre eux s'est naturellement transformée en brigands, attaquant ceux qui peuvent avoir un intérêt à leurs yeux,mineurs, démarcheurs locaux, clients étrangers y sont exposés.

 

 

 

Le massif gréseux de l'Isalo compose l'essentiel du paysage de cette région.

Conglomérats. Les premiers dépôts sont constitués de conglomérats, de graviers et de sables cimentés plus ou moins lâchement des argiles; si la répartition des sables et des graviers est à peu près régulière, il n’en est pas de même pour les formations conglomératiques toujours très restreintes.

Ces dépôts sont constitués de matériaux de schistes cristallins, de granites, de roches volcaniques

variant avec les bassins, l’âge et la répartition. On y trouve des éléments de roches et de minéraux:

quartz, feldspaths, micas, zircons, tourmalines, ilménites, magnétite, monazite, rutile, corindons

Les éléments de roches sont de grosseur très variable et quelquefois de fortes dimensions mais, le plus souvent, ils ne dépassent pas 5 ou 6 cm. Les types à gros éléments paraissent localisés près des zones littorales; par contre les graviers et les sables sont presque uniformément répartis dans le fond des bassins.

 

Ce saphir de couleur naturelle, donc non traité a été trouvé en alluvion dans les grès.

C'est pourquoi il n'a plus sa forme originelle.

 

Le mont Bezabo (1066 mètres)

 

Les zones conglomératiques à groséléments correspondent, dans de nombreux cas, bien plus à des éboulis qu’à des alluvions proprement dites, toutefois les éléments de ces roches sont à la fois de plus en plus roulés, de plus en plus fins et de mieux en mieux cimentés vers le sommet des dépôts, sans toutefois qu’il y ait classement par grosseur.

Les variations lithologiques de ces sédiments sont en rapport avec le substratum.

 

Proportion très forte de biotite et d’éléments de micaschistes et en même temps de corindon sur ou près du substratum à talcschistes; éléments de quartz et de quartzites largement dominants près des crêtes de quartzites. Indices de remaniement faible.

 

Actuellement, cette zone est interdite aux étrangers, c'est d'ailleurs le cas de toute la région de Ilakaka.Les étrangers ne peuvent résider qu'au bord de la route nationale, à condition qu'ils soient détenteurs d'un permis.

 

Les Saphirs bleus, roses et les partie des pierres trouvées ici.

 


Last modified: Thursday, 11 August 2016, 9:51 AM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie