S.V.T. terminale D - Biologie Hérédité et Génétique

Brassages génétiques dans le cas de dihybridisme (html)

BRASSAGE GENETIQUES DANS LE  CAS DU DIHYBRIDISME

 

 

Si les parents sont homozygotes, le brassage de 2 gènes conduit statistiquement aux proportions phénotypiques suivantes

 

     - à la première génération : 100  d'individus hybrides de même phénotype, qui peut être celui de
l'un des parents si celui-ci possède les allèles dominants;

- à la seconde génération :  lorsque, pour chaque gène, il existe 1 allèle dominant et 1 allèle récessif, ou à des proportions statistiques différentes si l'un des 2 couples d'allèles est sans
dominance, ou si les 2 couples d'allèles sont sans dominance.

 

Le test-cross conduit aux proportions phénotypiques suivantes: 100%  si l'individu testé est homozygote,  si l’individu testé est hétérozygote.

 




1- Brassage des gènes dans le cas du dihybridisme : (a) cas de gènes non liées ; (b) cas de gènes liés ; sans crossing-over ;(c) cas de gènes liés, avec crossing-over.


Last modified: Thursday, 17 December 2015, 12:45 PM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie