S.V.T. terminale D - Biologie Hérédité et Génétique

Dihybridisme avec linkage et crossing-Over (html)

DIHYBRIDISME AVEC LINKAGE ET CROSSING-OVER

 

   On croise une femelle drosophile hétérozygote   avec un mâle à corps noire et ailes vestigiales :

                 

              ♀ F1   hétérozygote                   x                 ♂ corps noir et ailes vestigiales

 

             [LG]                                                                                 [nv]

                                                                                               

Résultats :

                  41,50% de Drosophiles grises aux ailes longues

                  41,5%   de Drosophiles  noires aux ailes vertes  

                    8,5%   de Drosophiles   grises aux ailes vertes  

                    8,5%   de Drosophiles noires aux ailes longues        

C’est un Back Cross en dihybridisme réciproque du précédant c’est à dire au croisement 2

 N.B : Le linkage a seulement été réalisé en  41,5 %  et n’est pas réalisé en 8,5 %..

Comme nous avons 4 chiffres dont 2 fortes proportions, à peu près égales et de 2 faibles proportions ,on dit que le linkage n’est pas absolu ; .il est suivi de Crossing Over  à la fin duquel  nous avons 4 sortes  d’individus  correspondant à 4 phénotypes différents.

Le linkage a été réalisé seulement dans 41 ,5% + 41, 5% = 83% des cas. Le linkage n’a pas été réalisé dans 8 ,5% + 8,5% = 17% des cas .

     17% est aussi appelé taux d’exception ou taux de recombinaison ( où linkage n’a pas été réalisé.)

     17%  est la distance qui sépare les deux allèles gris et longs  d’une part , et noirs et vestigiales sur le même chromosome d’autre part.

     17% s’exprime en Unité Morgan (U.M)

                                                                                                                       

Génotype et échiquier du croisement 3 :

             


 

Mécanisme du linkage suivi de Crossing Over :

 

A la méiose :

. en prophase  : appariement des chromosomes fissurés

Crossing Over, formation de chiasma, ruptures des chromosomes

Prophase I : Il existe un échange de portion de deux chromatides entre les deux chromosomes  

                    homologues.

A l’anaphase I : Un chromosome de chaque tétrade glisse au hasard chacun vers un pôle ;

                          c’est le brassage inter chromosomique.

A l’anaphase II :Il existe un clivage obligatoire de chaque centromère d’un chromosome et on

                          aura 4 sortes de gamètes..

                                

 

Chaque femelle a donné 4 sortes de gamètes à la suite du linkage suivi de Crossing Over

Echiquier de croisement de ce 2ème Back Cross (B.C) réciproque du BC précèdant :

 

                         1=100%

                    1-P =41,5ù + 41 ,5% =83%

                      P  = taux d’exception = 17%     

                     (1-P ) /2 = 83,5%/2 =41,5%

 

 

Etablissement de la carte factorielle :

C’est la détermination de la distance qui sépare les gènes alignés linéairement sur le même chromosome. Un enjambement ou Crossing Over (C.O) ne peut séparer 2 gènes que s’il s’effectue entre le segment qui porte les 2 gènes liés.

Un C.O a d’autant plus de chance de se faire que les 2 gènes liés sont éloignés sur le même chromosome.

Le pourcentage de recombinaison ou taux d’exception est plus élevé si les 2 gènes sont plus éloignés sur le même chromosome.

                     Exemple : 23% > 17%

Tout cela nous emmène à conclure que les gènes sont alignés linéairement et échelonnés sur toute la longueur du chromosome.

L’unité de transmission des caractères héréditaires  n’est donc pas le chromosome entier mais seulement plus ou moins par une portion de chromosome qui porte le gène intéressé c'est-à-dire le gène transmis.

Etude d’un exemple :

- Chez les Drosophiles, les allèles ‘’ailes longues ‘’ et ‘’corps gris ‘’ d’une part ,

les allèles ‘’corps noirs et à ‘’ailes vestigiales’’ d’autre part , sont séparés sur le même chromosome par une distance de 17 UM. (U.M = Unité Morgan)

- les allèles corps gris et œil blanc sont recombinés pour 23% des cas c'est-à-dire séparés par une distance de 23 UM sur le même chromosome.

- les allèles corps gris et œil ébène sont liées pour 4% des cas c’est à dire séparés par une distance de 4 UM sur le même chromosome.

Etablir la carte factorielle

             Première possibilité :

 

            

 

Deuxième possibilité : 

N B : Les caractères longs, gris, œil bleu, œil ébène, sont donc échelonnés sur le

     deuxième chromosome.

 

Dresser les tableaux de l’échiquier de croisement dans la théorie chromosomique du dihybridisme

 


Last modified: Thursday, 21 July 2016, 1:17 PM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie