S.V.T. terminale D - Biologie Hérédité et Génétique

Gène homéotique chez la drosophile (html)

URL source du document

www.snv.jussieu.fr/bmedia

 Document


Gènes homéotiques chez Drosophila melanogaster


D. melanogaster se prête bien aux croisements classiques de la génétique formelle en raison de sa petite taille, de la facilité d'élevage de larges populations, de son bref cycle de vie et de ses mutations, aisément identifiables par les phénotypes
correspondants. Comme son élevage est peu coûteux, peu encombrant et sans danger, il peut être facilement
mené dans un établissement d'enseignement. 
Les mutations les plus pratiques à utiliser sont celles affectant la couleur des yeux (mutation white : oeil blanc) ou la forme des ailes (vestigial : aile réduite et chiffonnée) car elles sont détectables par une simple observation à la loupe binoculaire. La drosophile présente également des mutations homéotiques, notamment antennapedia, caractérisée par la présence de pattes à la place des antennes et bithorax caractérisée par la présence de deux paires d'ailes. 
Seules ces mutations homéotiques sont présentées ici.


Mutation antennapedia


Cette mutation homéotique conduit à la formation d'une mouche possédant des pattes à la place des antennes.


 Drosophile sauvage

Mutant antennapedia

Mâle sauvage

Mâle antennapedia


 

Tête de drosophile sauvage

Tête de mutant antennapedia

 

 


Mutation ultrabithorax

 

 Cette mutation homéotique conduit à la formation d'une mouche possédant une paire d'ailes supplémentaire à la place des balanciers.

 

 

Drosophile sauvage

Mutant ultrabithorax

D'autres mutants ultrabithorax

 

 
On peut se procurer divers mutants de drosophile, notamment les souches homéotiques chez :
SORDALAB
ZA DES POUPETTES
91580 VILLENEUVE SUR AUVERS
Tél: 0169922672 - Fax:0169922674
http://www.sordalab.com/


Last modified: Wednesday, 6 January 2016, 8:47 AM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie