S.V.T. terminale D - Géologie - Cartographie

Cartographie TP2 (html)

TP                   DISPOSITION DES ROCHES DU SOUS-SOL

A PARTIR D’UNE CARTE GEOLOGIQUE.

 

Rappels :

 Carte géologique : projection et réduction de la surface de la Terre sur un plan= représentation du sous-sol sur une carte topographique, sans couverture végétale. Réalisée à partir d’affleurements et de forages.

Exemples :

Carte géologique en région sédimentaire tectoniquement stable.

Carte géologique en région sédimentaire tectonisée.

Techniques de cartographie :

Rechercher sur les cartes géologiques les informations concernant l’échelle, la topographie, le sous-sol ( âge, nature, disposition).

 

Problématique :

 Comment utiliser la forme des contours géologiques pour lire la disposition des roches du sous-sol et donc la chronologie des événements géologiques ?

 

I.                     DISPOSITION DES ROCHES DU SOUS-SOL à partir de la forme des contours géologiques.

 

La forme des contours géologiques résulte de l’intersection des strates avec la surface topographique.

La topographie dépend de l’EROSION.

La disposition des strates dépend de la TECTONIQUE.

Pour interpréter la forme d’un contour géologique, il faut donc tenir compte des deux facteurs.

NB : Se référer aux bloc-diagrammes en trois dimensions, modélisant les principales structures observables.

 

1.        Affleurements en bandes plus ou moins parallèles.

Chercher un exemple sur chaque carte.

Les courbes de niveau  se superposent-elles aux contours géologiques ?

Existe-t-il des signes de pendage ?

NB : Le PENDAGE est l’inclinaison d’une strate par rapport à l’horizontale.

         Il est symbolisé par une flèche.

         Sa longueur indique l’angle d’inclinaison. La flèche précise la direction de l’inclinaison.

Quel est l’âge des strates observées ?

Par le schéma d’une coupe perpendiculaire à la surface du sol, représenter la disposition des roches du sous-sol d’après la forme des contours, pour chaque exemple.

 

2.       Symétrie dans les affleurements en bandes parallèles.

Chercher un exemple sur chaque carte.

Les courbes de niveau se superposent-elles aux contours géologiques ?

Existe-t-il des signes de pendages ?

Quel est l’âge de la strate située dans l’axe de symétrie par rapport aux strates situées de part et d’autre ?

Interprétation schématique comme précédemment.

 

3.        Affleurement recoupant indifféremment plusieurs contours

Chercher un exemple sur chaque carte.

Les courbes de niveaux se superposent-elles aux contours géologiques ?

Existe-t-il des signes de pendage ?

Quel est l’âge des différentes strates concernées ?

Interprétation schématique comme précédemment.

 

4.        Faille.

Choisir un exemple sur la carte de Albertville .

Quel est l’influence de la faille sur le contour des affleurements ?

Interprétation schématique comme précédemment.

 

II.                   PRINCIPE DE REALISATION D’UNE COUPE GEOLOGIQUE.

 

Après avoir réalisé le profil topographique,  en respectant les échelles des longueurs et des hauteurs :

1  .Sur le bord supérieur de la feuille, entre les deux extrémités de la coupe orientée, relever les limites des contours géologiques et l’âge de chaque strate.

2.  Les projeter  sur la surface topographique. Placer les signes de pendage éventuels.

3.   Mettre en place les strates selon les principes précédemment énoncés.


Last modified: Thursday, 7 January 2016, 10:09 AM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie