S.V.T. terminale D - Biologie Physiologie Humaine

Étude de la transmission des gènes

GENETIQUE : ETUDE DE LA TRANSMISSION DES GENES.

 

Protocole d’étude d’une descendance.

 

GENETIQUE CLASSIQUE :

 

A partir des résultats de différents croisements, effectuer les opérations suivantes :

 

a. Noter les phénotypes parentaux.

 

b. Noter les phénotypes des descendants.

 

c. Dire s’il s’agit d’un monohybridisme ou dihybridisme.

 

d. En justifiant, retrouver la dominance ou codominance allèlique de chaque gène.

 

e. A partir des % des hybrides issus de différents croisements, raisonnez pour retrouver s’il s’agit :

 

  * hérédité autosomale ou gonosomale

  *croisement simple ou test-cross

  *pour un dihybridisme avec gènes liés, bien vérifier si la liaison est complète

    ou partielle (Crossing-Over)

 

f. Quelque soit le cas, grâce à un raisonnement toujours argumenté,

 

  *Etablir le génotype parental.

  *Etablir le génotype des gamètes (haploïdes !) parentaux et leurs proportions.

  *Etablir l’échiquier de croisement qui permet de retrouver les différents

    phénotypes observés et les % correspondants.

  *Etablir les génotypes des descendants.

  *Recommencer le raisonnement en cas de nouveaux croisements (% gamètes,

    échiquier…).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GENETIQUE HUMAINE

 

A partir de l’analyse d’un arbre généalogique, déterminer les caractéristiques  suivantes :

 

NATURE de l’ALLELE

 

Allèle DOMINANT :

Il se retrouve à chaque génération quelque soit le sexe. A vérifier cependant.

 

Allèle RECESSIF :

N’apparaît pas, en général, à chaque génération, sauf dans le cas des deux parents homozygotes.

Des enfants de parents phénotypiquement sains, sont atteints. Vérifier chaque individu.

 

Allèles CODOMINANTS : Le caractère du descendant est intermédiaire par rapport à celui exprimé par chaque parent.

 

LOCALISATION du GENE.

 

Géne GONOSOMAL (porté par l’hétérochromosome ou chromosome sexuel):

*Gène porté par Y : Seuls les individus mâles portent l’allèle.

*Gène porté par X :

    ° Allèle dominant : père et fille ont même phénotype, quelque soit l’ovule.

    ° Allèle récessif :

           -si mère homozygote : mère et fils ont même phénotype.

           -autres cas : étudier chacun.

 

Géne AUTOSOMAL :

Pas de transmission privilégiée père-fille ou mère-fils.

 

Gènes LIES :

Se comportent comme un seul gène.

Le % de recombinaisons indique la distance relative entre les gènes.

 


Last modified: Wednesday, 10 February 2016, 1:34 PM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie