S.V.T. terminale C - La reproduction humaine

Meiose


LA REPRODUCTION HUMAINE

Introduction

 

Tout organisme vivant à reproduction sexuelle commence sa vie par un cellule oeuf .L’œuf se divise par mitose. A partir d’un certain stade de multiplication il y a différenciation des organes ;

-          un groupe de cellules appelé lignée somatique va engendrer les cellules du corps qui sont des cellules diploïdes,

-          un autre groupe de cellules appelé lignée germinale va donner des cellules sexuelles  qui sont des                                                                                                                                 cellules  haploïdes.

Les cellules sexuelles ou gamètes se sont formées à la faveur d’un mécanisme de division particulière appelée Méiose.

La méiose se passe dans des organes sexuels différentiés ; glandes génitales

 

I . – LA MEÏOSE

 

1.-Définition

:

C’est le mode de division par lequel une cellule diploïde donne naissance  à quatre cellules filles haploïdes ( n  )

 

2         - Observation d’une cellule en Méiose :

 

Les cellules mères qui vont entrer en méiose subissent une duplication de l’ADN pendant l’interphase.

D’après le comportement des chromosomes, on a constaté que la méiose est formée de deux division successive : la division réductionnelle et la division équationnelle.

  1. – la division réductionnelle ou première division de la méiose :

Dans cette division il y a réduction de moitié du nombre de chromosomes.

Cette division comprend les 4 phases comme dans la mitose :

a.1- prophase 1  ou prophase réductionnelle:

Il y a gonflement du noyau, condensation des filaments dupliqués de chromatines qui deviennent des chromosomes.Les chromosomes homologues ou identiques s’apparient :

Il y a apparition des  asters et des fibres de division, puis disparition de la membrane nucléaire.

 

Remarque : Les chromosomes homologues dupliqués peuvent être entrecroisés sur une portion de leurs bras, ce qui   .

peut entraîner des échanges de segments

a.2- métaphase 1

Les chromosomes  appariés appelés tétrades ou bivalents se déplacent jusqu’à l’équateur : chaque demi tétrade se place de part et d’autre du plan équatorial.

a.3- anaphase 1 :

Il y a séparation de deux chromosomes homologues dupliqués qui vont migrés vers chaque pôle de la cellule ; on voit à chaque un lot  de n chromosomes dupliqués différents les  des autres (chaque chromosome est représenté en un seul exemplaire) .

a-4- télophase 1 :

Il y a début d’étranglement du cytoplasme de la  cellule, puis reformation de la membrane nucléaire à la cytodiérèse totale .On obtient deux cellules dont chaque noyau contient n chromosomes  dupliqués.

Cette phase est de très courte durée.

 

b.   -La division équationnelle ou deuxième division de le Méiose

 

b.1- prophase 2  ou prophase équationnelle

     Elle est de très courte durée et parfois virtuelle. Il existe seulement  la formation des fuseaux de division  qui  sont      perpendiculaires au précédent.

b.2- métaphase 2

Chaque  chromosome  à 2 chromatides se place dans le plan équatorial de la cellule

b.3- anaphase 2

Il y a division du centrosome de chaque chromosome, séparation des chromatides et migration des 2 lots de chromosome simple vers chaque pôle de la cellule .A chaque pôle de la cellule on a n lots de chromosomes simples.

b.4- télophase 2

Etranglement médian puis division du cytoplasme, décondensation des chromosomes, formation de la membrane nucléaire autour de chaque lot de chromosomes  A la fin on obtient 4 cellules filles à n chromosomes.

 

3- Importance de la méiose

-          Il y a réduction du nombre de chromosome qui est un phénomène complémentaire de la fécondation.

-          Il y a répartition au hasard des chromosomes dans les cellules filles : à l’anaphase 1 chaque cellule fille reçoit un chromosome qui est, soit d’origine paternelle, soit d’origine maternelle

-          Il y a séparation des chromosomes avec possibilités d’échanges de segments qui entraînent la répartition au hasard des gênes

-          Il y a séparation des chromosomes sexuels et détermination du sexe chromosomique, ce qui fait que la probabilité d’avoir un garçon ou une fille est de un ½


Modifié le: vendredi 12 février 2016, 09:36

Last modified: Friday, 12 February 2016, 9:55 AM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie