S.V.T. terminale C - Biologie - Hérédité et Génétique

Brassages génétiques dans le cas de Monohybridisme (html)

BRASSAGE GENETIQUES DANS LE  CAS DU MONOHYBRIDISME

 

 

Chez les diploïdes , l'individu possède 2 allèles de chaque gène.

* Dans le cas de 2 parents possédant 2 allèles identiques (individus homozygotes), le brassage des allè-
les, conséquence de la méiose et de la fécondation, conduit statistiquement aux proportions phénotypiques suivantes:

- à la première génération (F1) : 100 d'individus hybrides de même phénotype qui est soit celui de l'un des parents si l'un des 2 allèles est dominant, soit un phénotype intermédiaire s'il n'y a pas de dominance entre les 2 allèles;

- à la seconde génération (F2):  lorsque l'un des 2 allèles est dominant;

                                           ou

                                             lorsqu’il n'y a pas de dominance entre les 2 allèles.

 

*Dans le cas d'un gène porté par les chromosomes sexuels (cas d'hérédité liée au sexe), le brassage des allèles peut conduire à une répartition des proportions phénotypiques différente selon le sens du croisement effectué, et le phénotype de la descendance est lié à son sexe.

* Le test-cross, croisement d'un individu dont on veut déterminer le génotype avec un individu homozygote portant l'allèle récessif du gène, conduit aux proportions phénotypiques suivantes:

 si l'individu est hétérozygote;ou 100  s'il est homozygote.

 


1 - Brassage des gènes dans le cas du monohybridisme : (a) gène situé sur un autosome; (b) gène situé sur un
chromosome se
xuel; (c) test-cross.


Last modified: Thursday, 17 December 2015, 12:44 PM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie