S.V.T. terminale C - Biologie - Hérédité et Génétique

Monohybridisme chez un organisme diploïde (html)

GENETIQUE CLASSIQUE

MONOHYBRIDISME CHEZ UN ORGANISME DIPLOIDE  TD

 

 

CROISEMENT SIMPLE :                   Drosophile

Longueur d’ailes

TEST-CROSS :                                    Drosophile

Longueur d’ailes

P  Lignée Pure    [Long]  X  [vest]

F (génotype    à identifier)  [L]  X

     P (homozygote récessif) [v]

F1                 1OO%  [Long]

F’2        100% [Long]

              ou 50% [Long]  50% [vest]

F1XF1→ F2     3/4 [Long]   1/4 [vest]

 

 

 

 

CROISEMENT SIMPLE:                 Belle de nuit

Couleur des fleurs

CROISEMENT SIMPLE :                   Drosophile

Couleur des yeux

P              [rouge]  X  [blanc]

P         si ♀ [rouge]  X  ♂ [blanc]

F1               100%  [rose] 

                nouveau phénotype

F1                 100% [rouge]

F2   1/4 [rouge]  1/2 [rose]  1/4 [blanc]

P          si ♀ [blanc]  X  ♂ [rouge]

F1        50% ♀ [rouge]  50% ♂ [blanc]

 

 

 

PROTOCOLE DE RECHERCHE

P : Phénotype, Génotype, interprétation chromosomique.

 

Avant F : ≠ gamètes possibles : interprétation chromosomique de la méïose

 

F : Echiquier de croisement, génotype, phénotype, proportion des gamètes et des zygotes.

 

 

 

 

 

 

 

PROPORTIONS OBSERVEES

TYPE DE CROISEMENT DEDUIT

100% (descendance homogène)

Parents de races pures (homozygotes)

F1  X  F1  →  F2              3/4  1/4

Monohybridisme autosomal avec dominance

                        F2           1/2 1/4 1/4

Monohybridisme autosomal avec codominance

                        F2            2/3  1/3

Monohybridisme autosomal avec allèle létal

F1  X  P     →  F’2          1/2  1/2

Test cross (avec homozygote récessif) Monohybridisme

F1  100% ou 50% et 50% selon sexe des parents

Monohybridisme gonosomal

 


Last modified: Thursday, 17 December 2015, 12:46 PM
Skip Signaler anomalie

Signaler anomalie